bonjour à toutes et à tous

 

Je crois que le titre en dit long sur ce mode de garde très apprécié de la collectivité. Comme dit Mr Pesneau directeur de la communication de la CAF du Maine et Loire, elles ont un rôle fondamental dans la société.

Merci de le signaler Mr Pesneau.


Je vous laisse lire les articles de journaux quant à ce regroupement que nous avons eu samedi à Angers.

img015

img016

 

Et oui 2000 assistantes maternelles ont répondu présentes à Angers alors qu'elles étaient en week-end.

Combien de salariés français peuvent en dire autant ??? Formation le week-end ?


Pourtant, nous entendons souvent des critiques émanant de gens peu scupuleux ou d'émissions qui veulent faire de l'audience et racontent tout et n'importe quoi et surtout nous critiquent et nous mettent tous dans le même panier. Je me mets à la place des parents qui regardent ce genre d'émissions, quel regard peuvent-ils avoir sur notre métier après ça ?

Heureusement que nous avons ce genre d'intervention et merci à la CAF d'avoir organisé cette journée même si c'est un samedi.

Quant à la conférence de Mme Schuhl, Educatrice de jeunes enfants, formatrice, conseillère pédagogique et rédactrice en chef " les métiers de la petite enfance", elle a été passionnante et quelques phrases ont été particulièrement intéressantes, comme :

"arrêtons de mettre des barrières partout, dans les escaliers, dans les pièces, dans les crèches (dans la mesure du raisonnable), la première sécurité est de laisser l'enfant devenir autonome en lui faisant confiance ..."

elle dit également  au sujet des mam, qu'elle n'est pas contre mais les mam entrent (à partir de deux adultes etsouvent trois) dans un contexte de travail de groupe et donc de collectivité, ce qui selon elle peut nuire car nous sommes des assistantes maternelles qui exerçons à domicile et donc dans un cadre familial  , notre formation est en adéquation avec ce fait et non en collectif.

Enfin, elle dit qu'il faut les éveiller certe, les promener bien sûr, les regrouper pas de problème mais surtout laissons-les vivre et ne  les obligeons pas  à faire une activité qu'ils n'ont pas envie de faire forcément, ils auront cette occasion quand ils seront scolarisés et ils le seront  pour un moment.

 

En conclusion, je voulais juste préciser au journaliste de ouest-france qui a écrit un très bel article qu' aujourd'hui il n'existe plus de nourrice  et oui elles existaient dans l'antiquité, au Moyen-âge et jusqu'au 19ème siècle. Elles portaient ce nom car elles nourrissaient de leur lait les enfants de la noblesse. D'ailleurs, ces femmes jeunes bien sûr puisqu'elles venaient elles aussi de mettre au monde leur enfant étaient souvent logés chez leurs employeurs.

Aujourd'hui elles  ont un statut particulier qui s'appelle assistante maternelle et qui nécessite un agrément et une formation spécifique.

Je souhaite à tous un excellent après-midi